Association RépARER

Le calme reste encore à venir ...

La Metropole du Grand Paris vient d'arreter fin juin le projet de Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement (PPBE) métropolitain et de décider que ce projet sera notifié aux maires, aux présidents des établissements publics territoriaux ainsi qu’aux représentants des gestionnaires d’infrastructures et acteurs du domaine de l’environnement sonore, qui auront un délai de trois mois pour faire connaitre leur avis.      

Pour plus de détail voir la carte interactive  de bruitparif sur :  https://carto.bruitparif.fr/

Saint mande vincennes fontenay

Bain de particules fines pour des riverains du RER A

 

Analyses d’émission de particules fines réalisées près de grilles d’aération du RER A à l'ouest de Paris suite à une enquête de franceinfo en décembre dernier. https://lagazette-ladefense.fr/2019/07/04/particules-fines-les-habitants-peu-convaincus-par-les-explications-de-la-ratp

 

Indifférence de la RATP sur les conséquences de ses choix pour les riverains - RER A 

La réunion du Comité de ligne du RER A a pour objet pour la RATP de présenter aux usagers et collectivités locales les résultats des nouvelles modalités de déssertes mises en place à partir de fin 2017 et les impacts sur la ponctualité des trains:https://www.iledefrance-mobilites.fr/wp-content/uploads/2017/05/REX-RefonteRERALNord_180620V2.pdf  et  https://www.iledefrance-mobilites.fr/les-comites-de-ligne/

Les riverains / associations de riverains sont également "invités" mais l'on peut raisonnablement penser que c'est par erreur (l'invitation les présente comme association d'usagers et la rubrique association de riverains n'existe pas !). Il n'y aura donc pas un mot pour eux. A aucun moment le Comité de ligne ne s'interroge et/ou ne se préoccupe des conséquences que les choix de la RATP ont pour les riverains. La RATP est uniquement focalisée sur leurs critères de retards/déssertes en temps et en heure. Ce que cela implique autour importe peu pour la RATP.

Faut t'il aller à une telle réunion  ou la RATP va s'autocongratuler devant des collectivités locales acquises à sa cause en présentant les résulats de ponctualité pour les usagers et ignorer les riverains ?

Organiser à terme une manifestation devant le Centre Unifié de Commandement de Vincennes et avoir un impact sur la ponctualité des trains est il le seul moyen pour faire entendre la voix des riverains de Saint Mandé, Vincennes et Fontenay sous bois aujourd'hui ignorés ? Jusqu'à ce jour nous nous y sommes refusés mais l'on est légitimement en droit de s'interroger aujourd'hui.

Comite de ligne rer a

Etat des lieux en 2017

Où en est le projet de mur ?

Moment de solitude

           
© Association RépARER    Droits photos

 

04.04.19 (*)

Une réunion a eu lieu dans les locaux de la Région en février dernier en présence des villes de Fontenay, de Vincennes mais également de la Métropole, de l’État et de la RATP. L'objectif de cette réunion était de mieux définir le cadre juridique, les choix étant dorénavant clairement actés : mur à Fontenay mais pas de mur à Vincennes car décidé par la Mairie malgré une majorité favorable à un mur d'au moins 2 m. Cette réunion servait également à définir le calendrier de modifications de la convention existante, car il a été choisi de rester sur le même instrument juridique mais amendé. La convention devrait être enfin prête à l'été ou à la rentrée de septembre au plus tard pour que les villes puissent bénéficier des financements de l’État prévus dans la solution proposée en 2015.

Fontenay était représentée par un agent des services techniques aucun élu n'ayant pris la peine de se rendre à cette réunion alors que la ville de Vincennes était représentée par son maire, son cabinet et son Directeur général des services techniques ! 

Les questions de résorption des nuisances sonores sont depuis 2018 de la compétence de la Métropole du Grand Paris (**) en plus de l'obligation de la RATP d'agir sur les PNB. Pour cette raison il semblerait que d'autres discussions devraient intervenir afin de voir si la clef de répartition financière pourrait être aussi revue. Il y aura lieu de voir quelles implications cela pourrait avoir sur les engagements financiers  pris par les communes. A suivre de près donc...        © Association RépARER

(*) Nous avons pu échanger avec M Gildas Lecoq Conseiller municipal d’opposition à Fontenay, que nous remercions.

(**)  https://www.metropolegrandparis.fr/en/node/50  .../... plus de 50 000 habitants demeurent en situation de dépassement de la valeur réglementaire pour le bruit ferroviaire nocturne (65 dB(A) en Ln),.../... (Rappel : 54 dB(A), limite recommandée par l’OMS). 

https://94.citoyens.com/2019/bruit-des-transports-et-sante-impact-par-ville-en-val-de-marne,12-02-2019.html

 

Mauvaise nouvelle pour les riverains cet été 2019

02.2019

Comme nous le savons  les voies de la ligne A du RER, exploitées depuis plus de 40 ans, transportent aujourd’hui plus de 300 millions de voyageurs par an et sont fatiguées.  Cet été pendant les périodes et heures de fermetures pour travaux de remise à niveau sous Paris, les gares d’Auber et Vincennes deviendront des terminus provisoires (*). Cela signifie que les voies de retournement sur la partie ouverte de Vincennes et de Fontenay sous bois seront très sollicitées avec des vibrations et du bruit considérable pour les riverains en journée. Non seulement nous ne bénéficierons jamais de l'amélioration des voies, mais en plus nous allons fort probablement encore plus (**) subir les conséquences négatives des travaux. Cela n'interpelle personne dans les municipalités concernéees ? Wake up please !    © Association RépARER

(*)  https://www.ratp.fr/travaux-ete-rer-a/travaux-dete-2019-attention-ca-change

(**) nous avions déjà les convois remplis de traverses et les machines de travaux qui allaient et venaient puis stationnaient sur les voies de retournement

 

 

 

Vincennes travaux de la nouvelle gare RER

La Mairie de Vincennes a passé, passe et passera encore plus de temps à négocier avec la RATP les conditions esthétiques et pratique de rénovation de sa gare RER afin de donner un joli aspect à la ville, qu'à travailler sur les problèmes de fonds des riverains qui subissent la surexploitation de la ligne avec des trains lourds et inadaptés aux voies.

"Un projet mené en étroite collaboration entre la RATP et la Ville de Vincennes, cette dernière ayant participé à toutes les étapes clés du projet depuis plusieurs années afin que la future gare s’inscrive en parfaite cohérence avec le projet de ville". Dixit la Mairie.

Pourquoi la Mairie ne demande pas aussi à la RATP la mise à niveau des voies sur le tronçon central qui traverse Vincennes avec pose de tapis antivibratiles comme cela se fait depuis plusieurs années maintenant sous Paris ? Parce qu'elle a visiblement d'autres priorités et que la RATP estime que cela couterait trop cher.

La mairie fait semblant d'être à l'écoute mais ses intérêts rejoignent ceux de la RATP contre ceux des riverains. La situation n'est pas meilleure du côté de la mairie de Fontenay sous bois.     © Association RépARER

 

Usagers V Riverains ?  https://rera-leblog.fr/

 

Tapis antivibratile rer a souce ratp

Vincennes, le snobisme de la mairie l'a faussement emporté - 48,6 % contre 45,8% et c'est...45,8% qui gagne !

Nous savions la mairie de Vincennes opposée au mur anti-bruit pour des raisons purement esthétiques et qu'elle faisait donc tout son possible depuis plusieurs années pour l'empêcher. Elle trouve en effet que cela ne correspond pas à l'image qu'elle essaye de donner à la ville. Ce qui est bon pour les autres ne l'est pas pour Vincennes.  

Après des mesures dilatoires et une pseudo concertation elle affirme avoir obtenu gain de cause. Une minorité d'habitants (45,8%) terrorisés par des images de murs affreux ont choisi...de ne pas choisir. ".../... Si le vote reste très partagé, la solution la plus fidèle à l’expression de l’intérêt général est le scénario proposant uniquement le traitement des façades. C’est donc cette solution qui sera retenue par la Ville de Vincennes dans le cadre de la convention à venir avec les autres acteurs institutionnels de ce projet.../..." 

Pourtant les chiffres disent autres chose que l'interprétation orientée de la mairie qui est juge et partie. Quelle interprétation fallacieuse et la plus infidèle à l'expression de l'intérêt général de la part de la mairie alors qu'une minorité de 45,8% est opposée au mur et que 48,6 % (24,9% + 17,3%+ 6,4%) est favorable à un mur (d'au moins 2 M) ! Pourquoi faire une concertation dont on refuse le résultat quand celui ci ne plait pas ? La démocratie locale doit être uniquement au bénéfice des choix de la mairie qui fixe seule les règles et les résultats.

Cela pose donc une nouvelle fois la question des modalités contestables d’organisation de cette « consultation » et des pseudo règles qui s’y appliquent. Une telle « consultation » n’avait en outre aucune justification à être cantonnée à la seule ville de Vincennes le problème étant général et les choix évidemment interdépendants notamment avec Fontenay sous bois dont une grande partie est insérée dans Vincennes. Le choix de prendre en compte uniquement le pourcentage le plus élevé (majorité relative) d’une des réponses aux quatre questions posées, démontre que cette consultation était volontairement biaisée (la mairie y étant farouchement opposée). En effet au lieu de demander « pour ou contre un mur », il aura suffit de prévoir plusieurs options de hauteurs de murs (trois « pour » en l’occurrence) pour s’assurer par avance que la quatrième question (« contre ») emporterait l’avantage relatif !

Il est encore temps de redresser la barre, de valider le principe du mur qui emporte largement l'accord des populations concernées. Les municipalités doivent travailler ensemble afin de réaliser le meilleur projet possible.   © Association RépARER

Source 94 Citoyen :

           
           
           
   

https://www.vincennes.fr/Actualites/Cadre-de-vie/Circuler-et-stationner/Nuisances-sonores-du-RER-A-Les-riverains-partages-n-ont-pas-plebiscite-les-murs

 

Vincennes les riverains du RER A avaient jusqu'au 20 septembre pour "choisir" (ou pas) leur protection phonique

http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/vincennes-les-riverains-du-rer-a-choisiront-leur-protection-phonique-04-09-2018-7875969.php

La Ratp ayant rendu son étude, quatre scénarios apparaissent. La pose d’un mur de hauteur variable, pouvant aller jusqu’à 5 m de haut, soit un traitement de 98 % estimé de couverture de la zone « point noir-bruit » (PNB). La pose d’un mur antibruit de 3,5 m de haut, soit 90 % traités de la « zone PNB ». Troisième possibilité : la pose d’un mur antibruit de 2 m de haut, soit un traitement de 53 % estimé de couverture des PNB, et pour finir, pas de mur antibruit, mais seulement des traitements de façades (vitrages, aérations avec pièges à sons).

.../... Le Parisien

Cela fait plus d'un an que la Mairie de Vincennes tergiverse car elle ne veut pas du mur pour des questions "esthétiques" ! On devine la suite.

https://www.vincennes.fr/Actualites/Cadre-de-vie/Circuler-et-stationner/Consultation-sur-les-scenarios-de-protections-phoniques-du-RER-A-sur-l-avenue-Pierre-Brossolette

Du côté de Fontenay silence radio assourdissant

Le calme reste encore à venir

 

 

Bon à savoir, Vincennes va recevoir le centre de commandement unifié du RER A ...

Centre de commandement unique a vincennes

https://www.iledefrance-mobilites.fr/wp-content/uploads/2017/05/REX-RefonteRERALNord_180620-pr%C3%A9sent%C3%A9e.pdf

Nombre voyageurs rer a

Source RATP

Concertation déconcertante

Suite aux demandes de Laurent Lafon et de Charlotte Libert-Albanel, la Région a convoqué début janvier une réunion entre les différents partenaires : RATP, Île-de-France Mobilités (ex-STIF), État (DRIEA), villes de Fontenay et de Vincennes. Afin de ne pas bloquer Fontenay (?) dans le projet qu’elle a accepté, et pour lequel les études préalables aux travaux se poursuivent, il a été demandé à la RATP de mener parallèlement d’ici l’été des études complémentaires sur Vincennes : elles devront déterminer l’impact en termes de réduction des nuisances sonores d’un mur moins haut complété par des traitements de façades supplémentaires.

Ces hypothèses une fois les études rendues seront soumises aux riverains dans le cadre d’une concertation. En fonction de leur avis, la Ville se prononcera sur la suite à donner au projet, a expliqué le maire Charlotte Libert-Albanel.

  (source site municipal de Vincennes) 06/2018

Sans titre 3

 

Où en est la Mairie de Vincennes ? ".../... Une nouvelle réunion des financeurs permettant de scinder les conventions entre Vincennes et Fontenay pour acter la répartition n'a pas encore eu lieu. Une lettre commune des maires de Fontenay-sous-Bois et Vincennes a été adressé à cette fin à la Région. Par ailleurs, Bruitparif a publié avant l'été sur son site http://rumeur.bruitparif.fr les mesures faites sur le côté nord du linéaire de l'avenue Gabriel-Péri au Domaine du Bois, mais cet organisme n'a pas encore rendu son rapport définitif. La lecture des chiffres publiés de manière brute laisse cependant à penser qu'il n'y a pas de Points noirs du bruit de ce côté."La résistance acharnée de Vincennes contre le mur pose beaucoup de questions et mériterait plus d'informations détaillées et de dialogue avec les parties prenantes. 10/2017

Bruit la nuit et absence de concertation de la part de la RATP http://www.leparisien.fr/fontenay-sous-bois-94120/fontenay-les-travaux-sur-un-point-d-aiguillage-ont-empeche-les-riverains-de-dormir-12-07-2017-7129503.php

 

 

Pas une bonne nouvelle pour les riverains !  https://94.citoyens.com/2017/le-rer-a-passe-en-pilotage-automatique,10-05-2017.html

 

                                     ______________________________________________________________________

POSITION DE LA VILLE DE VINCENNES SUR LE PROJET DE MUR "Offrir le meilleur projet possible du point de vue de l'intérêt général"

Réponse de la ville en fin d'année suite à une sollicitation de notre association :

1/ la ville de Vincennes a soumis le projet à l'Architecte des Bâtiments de France afin d'obtenir un premier avis informel. Les éléments collectés concernent  essentiellement l'aspect et ne remettent pas en cause son principe : manque d'intégration d'un long mur plat et rectiligne, qui pourrait par exemple prendre des formes ondulées. Propositions d'embellissement pour éviter un aspect lisse du mur (mais celui-ci serait de toute façon rainuré compte tenu du matériau et de la structure proposés), question de la ou des couleurs, éventuelles fresques ponctuelles. Importance de la présence de jardinières pour embellir le traitement de l'espace public... Il s'agit de trouver des moyens de le rendre esthétiquement acceptable. Le projet présenté fin 2015 montrait un projet de mur trop peu inséré dans son environnement urbain.

2/ La ville a missionné un cabinet indépendant spécialisé en acoustique pour poser un regard extérieur sur le projet et notamment sur la question de la hauteur du mur, qui atteint les 5 m sur certaines portions de Vincennes. Ce document de travail montre qu'on obtiendrait le même résultat en gains de dB avec des murs casquettes  de 2 m + casquette de 1,70 m. L'impact visuel de cette solution de casquette (proposée au demeurant antérieurement à 2015) s'en trouverait sensiblement diminué et apporterait une réponse plus qualitative en terme d'intégration urbaine. En tout état de cause, l'objectif n'est pas d'abandonner le projet, mais d'expertiser davantage les décisions proposées fin 2015, ce qui est nécessaire compte tenu tant du coût, de l'importance, et que des conséquences durables en termes de paysage urbain du mur proposé.

3/ Sur la rencontre entre M. le maire de Vincennes et M. Stéphane Beaudet, vice-président chargé des transports à la Région  le 17 octobre dernier, ont été évoquées entre autres le manque de consultation des riverains sur la solution proposée à l'automne 2015, et la question du maintien des crédits d'un exercice à l'autre. Il est effectivement imaginable de séparer la convention entre la partie fontenaysienne et la partie vincennoise, Fontenay ayant voté la convention de financement, et Vincennes ne cherchant pas à retarder les projets sur les territoires voisins. Bien évidemment dans ce cas, la compatibilité des projets de protection sur les deux villes reste un objectif essentiel.

4/ La Ville de Vincennes a demandé à Bruitparif d'effectuer de nouvelles mesures, et celles-ci sont prévues au début de l'année 2017. Ces mesures concerneront à Vincennes l'ensemble du linéaire de tranchée ouverte, côté nord et côté sud, à l'ouest (avenue Aubert, avenue Quinson), et à l'est (avenue G-Péri, avenue P-Brossolette, Domaine du Bois). Il semble en effet que la qualification en point noirs ou points gris  soit issue au moins partiellement de projections logicielles des PPBE, ce qui est insuffisamment précis de notre point de vue compte tenu des enjeux. Les résultats seront bien sûr communiqués dès que possible.

https://www.vincennes.fr/Actualites/Cadre-de-vie/Circuler-et-stationner/Protections-phoniques-du-RER-A-ou-en-est-on

Notre avis : Ces informations sont utiles, parfois inquiétantes. Une communication des demandes, avis et compte-rendus serait nécessaire pour nous permettre d'effectuer notre propre analyse. 

Unnamed

Présentation du projet de MUR ANTI BRUIT - Plus de transparence est nécessaire

https://www.vincennes.fr/Actualites/Cadre-de-vie/Circuler-et-stationner/Protections-phoniques-du-RER-A-ou-en-est-on

    Conseil municipal du mercredi 22 juin 2017Conseil municipal du mercredi 22 juin 2016 (17.39 Ko)

 

Les riverains de Saint Mandé du tronçon central ouvert du RER A

Les riverains de Saint Mandé du tronçon central ouvert du RER A situés officiellement en "zone grise" subissent également fortement le bruit et les vibrations. Ils se sont pris en main eux mêmes depuis plus d'un an et ont rédigé deux pétitions signées par plus de 400 personnes. Un rendez-vous a été organisé avec la RATP et la mairie mais rien n’en est sorti. Malgré l’évidence, La RATP nie la réalité de l’augmentation significative du bruit et des vibrations depuis la mise en service des nouveaux trains MI09 sur des voies qui sont donc devenues inadaptées. Les solutions suggérées de mur anti bruit et/ou de renouvellement des voies et ballast avec pose de tapis anti-vibratiles comme cela est en cours dans les tunnels sous Paris, ont été rejetées sans appel. La RATP a affirmé que réaliser des travaux de renouvellement des voies (longs rails avec traverses béton) et de changement de ballast comme ce qui a été fait entre la Mairie de Vincennes et Fontenay-sous-Bois en mai 2016, bien que bénéfique, ne serait pas non plus pertinent car ces travaux auraient été faits uniquement pour des raisons de sécurité, le vieux ballast ayant été retiré sur 25 cm seulement et aucun tapis anti vibratile posé. Les élus font ils vraiment ce qu'il faut ? On peut en douter.

Petition ratp complement septembre2016Petition ratp complement septembre2016 (478.29 Ko)Petition ratp complement septembre2016 1Petition ratp complement septembre2016 1 (478.29 Ko)1 1 pe tition re ponse du maire 20161 1 pe tition re ponse du maire 2016 (766.63 Ko)

 

RENOUVELLEMENT DES VOIES ET BALLAST

https://www.youtube.com/watch?v=YfutZEHEGFE&feature=youtu.be&a 

http://travaux-ete-rera.ratp.fr/fr/tout-savoir-sur-le-projet/le-renouvellement-des-voies-comment-ca-marche/

 https://youtu.be/5L49qdB1gu8

 

Révision des joints de signalisation

Suite à la plainte de riverains relayées par notre association, nous avons demandé à la RATP de procéder à une expertise en sortie de tunnel à l'est de Vincennes. Après constat, la RATP a reconnu la nécessité d'engager une révision des joints de signalisation en décembre 2016. 

Par ailleurs la RATP réalisera en 2017 une nouvelle opération de meulage sur 2,6 Km de voies.

Ratp 3 11 2016 a association reparerRatp 3 11 2016 a association reparer (200.09 Ko)--

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 06/07/2019